Enfants et jeunes, quel est leur rapport à l'argent ?

Plus éveillés à la notion d’argent, les 8-15 ans se montrer aussi plus autonomes dans la gestion de leurs économies, notamment à travers les outils digitaux.

Les enfants et l’argent

Il y a 50 ans, voici le rapport que nos enfants avaient à l’argent…

Vous pensez que les choses ont changé ?

Pour mieux comprendre les besoins et les comportements des futurs épargnants, nous avons interrogé 120 enfants âgés de 8 à 15 ans. L'objectif était de se faire une idée de ce qui leur semble d’ores et déjà important et de comprendre l’influence de l’attitude de leurs parents. Leurs réponses sont très instructives.
 

Un éveil précoce à la notion d’argent

L’argent prend de plus en plus d’importance pour les enfants de 8 à 15 ans. Ces derniers reçoivent en moyenne 7,83 euros d’argent de poche par semaine soit plus de 400 euros par an. Aujourd’hui, un enfant de 8 à 15 ans sur deux préfère recevoir de l’argent plutôt qu’un cadeau, une propension qui augmente avec l’âge. S’ils ne sont que 33% à préférer de l’argent à un cadeau entre 8 et 11 ans, le changement s’effectue vers 12-13 ans, tranche d’âge à laquelle ils sont déjà 55% à préférer de l’argent. Entre 14 et 15 ans, ce chiffre monte jusqu’à 68%.

 À la différence de la génération de leurs parents, ils ne se contentent plus de placer leur argent dans un endroit sûr comme une tirelire. Aujourd’hui, 72% des enfants de 8-15 ans ont un compte bancaire avec leurs propres économies. Pour autant, les enfants n’ont pas pour autant abandonné leur tirelire ! 70% en conservent une dans un endroit sûr.

Graphique 72 % des enfants de 8-15 ans ont un compte bancaireGraphique 72 % des enfants de 8-15 ans ont un compte bancaire


Ils commencent aussi à être autonomes dans la gestion de leur argent puisque 74% des jeunes épargnants vérifient régulièrement le montant de leurs économies. S’ils font encore appel dans une large mesure à leurs parents (43%), ils savent également consulter leur relevé bancaire (22%) ou leur solde sur Internet (17%) ou une application mobile (17%). Deux canaux digitaux que les enfants maîtrisent de plus en plus jeunes.

Un apprentissage plus qu’un enseignement

L’éveil des enfants par rapport à l’argent peut d’autant plus surprendre dans la mesure où ils sont 72% à déclarer ne pas avoir de cours ou d’activité sur la meilleure façon de gérer leur argent. Les parents ont donc conscience du rôle qu’ils peuvent jouer pour sensibiliser leurs enfants à la notion d’argent. Ils déclarent ainsi les inciter à économiser dans l’objectif d’apprendre à gérer leur argent (67%) ainsi qu’à préparer leur avenir (46%). Cela explique pourquoi les jeunes Français semblent déjà très sensibles aux vertus de l’épargne, estimant à une très large majorité que c’est la bonne chose à faire.

Graphique les enfants et l’épargne

Les 8-15 ans n’ont cependant pas encore pleinement conscience de l’objectif de leurs parents puisqu’ils pensent économiser pour pouvoir s’acheter des friandises et petits jouets (57%) ou quelque chose de cher (48%). Seuls 41% des enfants interrogés pensent économiser pour apprendre à gérer leur argent. On observe également qu’en matière d’argent, la prudence est ici encore maître mot. Les enfants de 8-15 ans ne sont pas prêts à prendre des risques : 68% d’entre eux préfèrent conserver leur argent dans un endroit sûr plutôt que le faire fructifier si cela implique le risque d’en perdre. Cela représente même 82% des enfants de 14-15 ans.