La décision d’intégrer totalement les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans nos stratégies est l’aboutissement d’un certain nombre de convictions.  Si l’investissement ESG n’est pas nouveau, les gestionnaires qui s'appuient sur les données, tels que Rosenberg Equities, ont de plus en plus facilement accès à ces dernières. Le nombre croissant de données étaye nos convictions fondamentales :

•    Les informations ESG sont par nature économiques : Les sociétés qui utilisent leurs ressources à bon escient devraient avoir un avantage sur celles qui les utilisent de manière inconsidérée.

•    Les informations ESG complètent les données fondamentales traditionnelles : Pour le moment assez peu représentées parmi les données financières traditionnelles, les données ESG tendent par nature à porter sur un horizon plus lointain, ce qui ouvre une fenêtre sur la durabilité à long terme d’une société et confère une vision plus holistique.

•    Sur cette base, les informations ESG peuvent changer notre opinion sur la « valeur » fondamentale d’une action.