Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Deux minutes pour s’informer sur les marchés financiers

Que faut-il retenir de la semaine passée ?

Les marchés mondiaux, dont le S&P 500, ont atteint de nouveaux sommets la semaine dernière, portés par l'espoir que la crise du coronavirus ait atteint son apogée. Mais la hausse subséquente du nombre de cas confirmés en Chine a provoqué une ruée vers les valeurs refuges, et notamment vers l'or et le dollar US. Une reprise combinée des actifs à risque et des valeurs refuges révèle une attente d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire, en particulier suite à l’intervention du président de la Réserve fédérale Jerome Powell devant le Congrès durant laquelle il a déclaré qu'il « surveillait de près » l'épidémie. Les prix du pétrole ont eux aussi augmenté dans la perspective d'une réduction possible de la production lorsque l'épidémie frappera la demande.

État du monde

Plombé par la fragilité de ses plus grandes économies, le PIB de la zone euro n'a progressé que de 0,1 % au quatrième trimestre (T4) 2019, son taux de croissance le plus faible en sept ans. La croissance de l'Allemagne, en proie à un ralentissement des dépenses et des exportations, a été nulle au T4, tandis que l'économie française s'est contractée de 0,1%. En revanche, le PIB allemand du troisième trimestre a été révisé à la hausse, passant de 0,1 à 0,2 %. Hors de la zone euro, la croissance britannique a elle aussi stagné au T4 sur fond de faiblesse persistante du secteur manufacturier.

Le chiffre de la semaine

9 870 Milliards de dollars

Le déclin des ressources naturelles lié au changement climatique pourrait coûter au monde 9 870 milliards de dollars d'ici à 2050, selon un nouveau rapport du Fonds mondial pour la nature (WWF). Le rapport examine la façon dont des ressources comme les forêts, les zones humides et les récifs coralliens (sources de bois, de stockage de CO2, de protection contre les inondations et autres) sont susceptibles d'évoluer suivant divers scénarios climatiques. Il évalue ensuite l'impact de ces changements sur les économies, prévoyant une baisse annuelle de 0,67 % du PIB mondial d'ici à 2050 si la crise n'est pas évitée. 

Eclairage 

Biais du survivant : biais mécanique consistant à se concentrer sur les titres qui survivent au sein d'un indice, tandis que les titres les moins performants disparaissent de l'indice. Ce biais peut créer une vision déformée des résultats et une surestimation des performances historiques.

Prochaines échéances

Mardi seront publiés les chiffres du chômage au Royaume-Uni ainsi que l'indice ZEW du climat économique en Allemagne. Le Comité de politique monétaire de la Fed publiera mercredi le procès-verbal de sa dernière réunion, durant laquelle les taux sont restés inchangés. Les chiffres de l’inflation au Royaume-Uni seront également dévoilés mercredi, suivis de leurs homologues japonais jeudi et de ceux de la zone euro vendredi. Le même jour seront communiqués les indices préliminaires des directeurs d'achats de février concernant le Japon, les États-Unis, le Royaume-Uni et la zone euro.

L’investissement sur les marchés implique un risque de perte en capital.
 
Si vous voulez suspendre vos abonnements AXA IM, merci de cliquer ici
Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Il ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Il a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.
Ainsi, compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, nous attirons votre attention sur le fait que l'évolution effective des variables économiques et des valorisations des marchés financiers pourrait s'écarter significativement des indications (projections, estimations, anticipations et hypothèses) qui vous sont communiquées dans ce document. En outre, du fait de leur simplification, les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Elles sont susceptibles d'être modifiées sans préavis et AXA Investment Managers n’est pas tenu de les mettre à jour systématiquement.
Toutes ces données ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques, et de marché. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, ont été établi à la date de publication de ce document.
 Les destinataires de ce document s’engagent à ce que l'utilisation des informations y figurant soit limitée à la seule évaluation de leur intérêt propre en considération des stratégies visées. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable expresse de la Société.
Rédacteur : AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – 6, place de la Pyramide – 92908 Paris La défense cedex. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-08 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506